A propos

A propos

Paroles de traverse ? Ecrits plutôt, qui traversent des territoires divers au gré des rencontres, traitant de sujets de société, ou politiques, ou littéraires et culturels, et dont le plus ancien, consacré à un retour sur mai 68, suggère quelques éléments d’un fil conducteur.

Le blog échappe à la contrainte de l’actualité et au culte de la vitesse. Il publie des articles d’un format étendu (l’équivalent de 10 à 20 pages). Il est à tonalité philosophique – c’est mon goût et ma formation. Bien qu’usant de références philosophiques, il se veut accessible au plus grand nombre.

Ces publications seront espacées : si vous souhaitez suivre leur édition, cliquez sur “s’abonner au site” à la page d’accueil.

Après une interruption d’un an et demi en raison d’investissements parallèles, le blog reprend une activité (avril 2020) qui restera intermittente.

Le site n’est rattaché à aucun réseau. L’article le plus consulté a été visité 31 000 fois (sept. 2019). Il s’agit de “Deviens qui tu es: Devenir soi, devenir autre, devenir commun“.

Images d’en-tête:

Orchestre de jazz, peinture, M.L.

Thon de Marc Morvan, évènement Rêvoport, Concarneau, 2012

Bhubaneswar, Orissa, Inde, 2009: trois visages d’enfants, trois expressions.

Orgosolo, le village aux peintures murales, Sardaigne, 1983. « Femmes unies pour l’émancipation et la libération et pour une vraie parité dans la famille et dans le monde – femmes et hommes unis dans la lutte – 8 mars 1908, dans une fabrique à New-York City, 128 femmes, enfermées par le patron, sont mortes dans un incendie. »