Nous sommes tous Charlie

je suisLa fête est gâchée, l’insouciance effondrée. L’humour comme propre des humains, le droit à la parole, la liberté de penser sont devenus les cibles des groupes sectaires assoiffés de sang : tais-toi Charlie ou meurs. La cible est plus large : s’ajoutent les juifs, les policiers, et finalement tout ce qui n’est pas formaté intégriste. Cet islam n’est pourtant pas l’islam tout comme ce blasphème n’est pas même un blasphème. Il y a des murs d’incompréhension quant au partage entre sacré et profane. Notre innocence elle-même se révèle être un leurre : la République a failli, le « vivre-ensemble » a été traité avec désinvolture. Que faire maintenant après l’incomparable moment fusionnel du 11 ? L’article qui suit ne répond pas à cette question, il a été écrit à chaud entre le 7 et le 9 janvier. Lire la suite

Michel Onfray, la mystification (1)

PROLOGUE

freud vignetteLe Crépuscule d’une idole, sous-titré l’affabulation freudienne, est un livre de Michel Onfray, publié en 2010. Destiné à déboulonner le fondateur de la psychanalyse, il a suscité à l’époque une vive polémique. L’article qui suit reprend à nouveaux frais la lecture critique de cet ouvrage. Il s’adresse au lecteur du Crépuscule, mais aussi à toute personne qui s’intéresse à la portée de la psychanalyse ou aux ressorts d’une rhétorique de la manipulation. Ce qui est dévoilé ici, c’est la réalité d’une affabulation onfrayante. Lire la suite

Michel Onfray, la mystification (2)

La première partie effectuait un parcours critique du texte de Michel Onfray, Le crépuscule d’une idole, à travers la naissance de la psychanalyse, sa méthode thérapeutique et quelques-uns de ses concepts. La deuxième partie aborde les aspects plus politiques des propos et des écrits de Freud, ainsi que la question de la validité théorique de la psychanalyse. Lire la suite

Mai 68, la nostalgie en moins.

usine 250Mai 68, cet évènement improbable dont la date de péremption est largement dépassée est aujourd’hui recyclé en mythe négatif par les nouveaux anti-Mai 68. Essai de bilan de « l’esprit de mai 68 », où l’on traverse en diagonale le néo-libéralisme, l’individualisme contemporain, les luttes d’ouvriers et de paysans, la question écologique, la libération sexuelle, le dogme religieux, l’effondrement des valeurs, la démocratie directe, Internet, pour tenter de cerner ce qui fait la spécificité de Mai 68. Lire la suite